Author

Adrien Laborde

Browsing

Hier soir le PSG se déplaçait dans l’enfer du Marakana face à l’Étoile rouge de Belgrade pour le compte de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.

L’enfer était promis au PSG. Et pourtant. Après 10 petites minutes de jeu, les Parisiens ouvraient le score et dominaient largement les débats. Score final 4 buts à 1, avec un quart d’heure au retour des vestiaires où l’équipe a une nouvelle fois subit. Mais sans conséquence pour le résultat cette fois-ci.

Buffon : il a eu une réelle intervention à faire et il se rate. Un champion comme lui le sait et saura se ressaisir.

Kehrer : Moins tranchant offensivement que Meunier, mais plus rassurant défensivement. Le Belge va devoir mettre les bouchées double pour récupérer sa place.

Thiago Silva : Ô capitaine mon capitaine. Encore un match plus que complet. Tuchel semble vraiment lui avoir donné les clés du camion.

Kimpembe : il y a du léger mieux depuis quelques semaines tant sa baisse de forme était visible. Mais il se dribble tout seul et amène une situation dangereuse contre son équipe lors du temps fort des Serbes.

Bernat : on l’a peu vu. Il a donc bien fait son travail et ne s’est quasi pas laissé surprendre. il faut simplement lui dire qu’on ne se tourne pas quand un adversaire frappe au but. Un excellent retour dans les pieds quelques minutes auparavant.

Marquinhos : l’homme à tout faire! Et hier soir, c’était l’homme à tout bien faire.

Verratti : le petit italien déçoit rarement cette saison, mais a toujours tendance à s’éteindre quand les minutes passent.

Di Maria : match ingrat pour le 4e joueur offensif du PSG. Peu présent dans le jeu avec ballon mais une grosse implication dans le repli et un coup franc bien tiré pour Marquinhos.

Neymar : l’homme du match sans aucun doute. Lucide, placide, efficace, dribbleur, créateur, le génie brésilien semble s’épanouir dans son nouveau rôle et avec ses coéquipiers.

Mbappé : Neymar qui redescend, lui qui s’occupe du côté gauche pour faire parler sa vitesse… Et servir Cavani dans les meilleures conditions. « Un gros match dans un gros match ». À confirmer.

Cavani : premier buteur du match, bien placé, plus présent dans le jeu que ces dernières semaines, le Matador semble retrouver un semblant de forme. Ses coéquipiers l’ont cherché, et il est resté sur le terrain jusqu’au bout. De bon augure.

Les stats individuelles des Parisiens :

Les stats individuelles des Serbes :

Ce weekend, Chelsea recevait Manchester City. Les Blues ont été les premiers à mettre un terme à l’invincibilité des Citizens et un joueur s’est particulièrement illustré.

Il aura donc fallu attendre la 16e journée pour voir Manchester City tomber! Grâce à des buts de Kanté et et de David Luiz, Chelsea s’est donc imposé 2-0 après avoir été dominé durant une grande partie du match.

Mais un homme a été impressionnant ce samedi, c’est Cesar Azpilicueta. L’ancien joueur de l’OM est une valeur sûre à son poste d’arrière droit et bien souvent oublié quand il s’agit de citer les meilleurs latéraux du monde…

Qu’on se rende compte, hier il a remporté 16 de ses 21 duels quand son adversaire se nommait Leroy Sané. Pas le moins agile quand il s’agit d’éliminer! Et portant lui n’a remporté que 3 des 11 duels qu’il a disputé.

En plus de sa force dans les duels, Azpilicueta fut aussi le joueur à réussir le plus de tacles (9/12) et le plus d’interceptions (5).

Quand on vous dit qu’il a réalisé un match énorme!

 

Si Monaco n’a pas remporté le moindre match en Ligue des Champions, un jeune joueur a su saisir sa chance lors du dernier match face à l’Atletico Madrid.

Avec un seul point en 5 matchs, Monaco n’a clairement pas existé cette saison en Ligue des Champions, à l’image de la situation en championnat.

Dès lors, se déplacer au Wanda Metropolitano ne peut guère susciter d’espoir. Un jeune a semble-t-il pourtant marquer des points. C’est Han-Noah Massengo. Cliquez sur l’image ci-dessus pour avoir un aperçu complet de sa fiche de statistique. Lors de ce match, c’est le joueur qui :

  • a gagné le plus de duels (8/13)
  • a réussi le plus de dribbles (4)
  • a intercepté le plus de ballons (4)
  • a gagné le plus de ballons en zone défensive (6)

Rajoutez à cela une capacité à offrir le ballon à ses coéquipiers dans de bonnes conditions (36/39 passes réussies) et vous obtenez là probablement l’un des meilleurs espoirs monégasques pour le futur… Et pourquoi pas pour le présent?

Vu le niveau affiché par certains, on peut raisonnablement penser que la qualité et la volonté affichée par ce joueur devrait plaire à son coach. Réponse dans les prochaines semaines!

Hier soir le PSG recevait Liverpool en Ligue des Champions avec l’obligation de s’imposer pour espérer se qualifier. Focus sur le match de Thiago Silva.

Si le PSG a fait un grand pas pour la qualification grâce à sa victoire face à Liverpool, le PSG doit encore confirmer à Belgrade dans deux semaines.

Si Neymar a ébloui le match de son talent, l’homme fort du match est sans conteste Thiago Silva.

Une performance de capitaine comme on l’avait rarement vu faire dans les grands matchs sous le maillot du PSG. Au delà de l’émotion lors de l’interview d’après-match ou des cris  de hargne avec son compatriote Marquinhos, c’est dans le jeu qu’Ô Monstro a fait honneur à son surnom.

C’est le 2e joueur qui a gagné le plus de duels derrière Neymar, mais surtout avec 77% de réussite, il a littéralement éteint les attaquants adverses : Salah n’a remporté que 5 duels durant tout le match tandis que Firmino n’en a gagné… Qu’un seul!

Son excellente lecture du jeu lui a aussi permis de repousser le danger à plusieurs reprises (11 dégagements) et de bien se positionner pour subir des fautes permettant à son équipe de respirer (4 fautes subies).

Un vrai match de patron

Hier soir pour la 5e journée de la Ligue des Champions, Lyon a pris un point face à l’ogre Manchester City. Un homme a crevé l’écran, c’est Houssem Aouar.

Petits ponts, ouvertures, récupérations… Rajoutez à ça une grosse activité et vous obtenez un match pas loin d’être parfait.

Houssem Aouar a littéralement survolé le milieu de terrain hier, en compagnie de Tanguy N’dombélé.

Pour preuve, ses statistiques éloquentes avec pas moins de 11 duels gagnés sur les 14 qu’il a disputé (meilleur score du match).

Auteur d’un triplé face à Amiens, Florian Thauvin a inscrit 10 buts cette saison avec l’OM en Ligue 1. Et pourtant.

Sur ses 10 buts, il n’en a inscrit qu’un seul face à un membre du TOP 10. C’était à Lyon, lors de la défaite 4-2 de l’OM.

Autant dire que si ses chiffres sont impressionnants, il lui reste encore du travail pour passer un cap au plus haut niveau.

Mais nul doute qu’avec ce genre de performance, il devrait faire le plein de confiance pour enfin parvenir à élever son niveau!