Author

Adrien Laborde

Browsing

Avant la reprise du championnat, petit point sur les meilleurs de la Ligue 1 par catégories. Ici, le joueur qui a réalisé le plus de passes avant un tir.

Dimitri Payet continue sur sa lancée.

Après une fin de saison dernière ponctuée de très bonnes performances, il reste cette saison l’un des meilleurs joueurs de l’OM.

Jusqu’à maintenant en Ligue 1, c’est le joueur qui a réalisé le plus de passes avant un tir (comprenant les coups de pieds arrêtés) : 34.

Face à Southampton, Eden Hazard a de nouveau brillé avec Chelsea inscrivant un but et distribuant une passe décisive.

Depuis son excellente Coupe du Monde, Eden Hazard retrouve un excellent niveau. Finit le temps d’Antonio Conte, voici désormais l’ère Sarri. Et le Belge a l’air ravi!

Il s’éclate de nouveau dans un 4-3-3 et dispose d’une grande liberté de mouvement. Il en est déjà à son 7e but en 8 matchs, ce qui fait de lui le meilleur buteur du championnat anglais devant Harry Kane.

Face à Southampton, il a aussi délivré une passe pour Morata, sa deuxième de la saison.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir plus de stats.

Le match contre Caen a permis de revoir Luiz Gustavo dans le milieu de terrain de l’OM. Avec succès.

Avec les blessures des uns ou les suspensions des autres, Luiz Gustavo a été toujours été utilisé en défense centrale cette saison à l’OM. Et pas franchement avec réussite, en atteste le nombre de buts encaissés depuis le début de saison.

Alors qu’on sentait le Brésilien quelque peu lassé de devoir toujours dépanner à un poste qui ne lui convient pas, on a senti face à Caen une réelle envie de bien faire : c’est le joueur qui a touché le plus de ballons (91), mais aussi celui qui en a gagné le plus (8, à égalité avec Strootman et Sakai notamment). À titre de comparaison, il n’en avait joué que 62 face à Strasbourg ou 51 face à Lille.

Être au cœur du jeu lui permet d’avoir une activité beaucoup plus dense. Bien plus présent dans les duels – il en a remporté 7 face à Caen, alors qu’il n’en avait remporté que 2 face à Strasbourg – il apporte toute son expérience tactique à ses coéquipiers et offre un lien entre la défense et l’attaque.

Pour ce qui est de sa capacité à garder le ballon, il a subi 5 fautes face à Caen, soit autant que lors des 4 derniers matchs de l’OM. Il permet ainsi à l’OM de dicter le rythme du match, tout en assurant du temps à ses coéquipiers pour bien se positionner.

Alors évidemment, l’adversaire est à prendre en compte. Il n’empêche que les Caennais avaient jusque là toujours inscrit au moins 1 but en championnat (dont 2  au Parc OL) et n’était resté qu’une seule fois muet, au Parc des Princes lors de la 1ère journée.

De quoi redonner un certain équilibre à l’OM?

Kylian Mbappé a inscrit 4 buts face à l’OL. Gros plan sur les statistiques du phénomène du PSG.

8 tirs, 6 cadrés, 4 buts. Voilà comment on pourrait résumer la performance de Kylian Mbappé hier soir face à l’Olympique Lyonnais.

À partir du moment où le PSG a joué à 10, provoquant le remplacement d’Edinson Cavani, Kylian Mbappé a pris la pointe de l’attaque parisienne.

Avec une défense lyonnaise aux aboies et un Neymar distributeur de caviars, la vitesse du natif de Bondy a fait des merveilles. S’il inscrit 4 buts en moins de quinze minutes, n’oublions pas qu’il rate 2 énormes occasions face à Lopes.

Et c’est bien là que les chiffres impressionnent. Il a manqué d’efficacité dans un match où il inscrit un quadruplé.

Face à Nice la semaine dernière, il avait déjà multiplié les mauvais choix et avait manqué de précision dans le dernier geste. Mais comme il le dit lui-même, l’important pour un attaquant est de se créer des occasions.

Désormais meilleur buteur en Ligue 1 avec 8 réalisations en 5 matchs joués, il est bien parti pour exploser son record de buts sur une saison (15 avec Monaco) même si, comme le PSG, c’est en ligue des Champions qu’il sera le plus attendu.

Pour la première de Vahid à la tête du FC Nantes, son équipe a pris l’eau à Bordeaux.

Miguel Cardoso remercié, Coach Vahid qui débarque, c’est peu dire que le président Kita passe d’un extrême à l’autre.

Entre un adepte du jeu de possession, du redoublement de passe et un coach qui mise sur le jeu physique et la capacité de son équipe à bien défendre, difficile de trouver du liant.

Comment un groupe peut-il remettre en question tout le travail effectué ces quatre derniers mois pour laisser place à une nouvelle méthode qui demande énormément d’efforts? Tel est le défi proposé aux Canaris.

Dans le rôle du sergent Hartman, Vahid Halilhodzic. 1er fait d’armes, laminer le niveau de ses joueurs en conférence de presse. Certains diront qu’il souhaite provoquer un électro-choc, d’autres qu’il se trouve déjà des excuses en cas d’échec. La vérité est sûrement entre les deux.

D’un point de vue individuel, arrêtons nous sur deux joueurs clés de l’effectif nantais. Avant le match contre Bordeaux, Rongier était le joueur qui réussissait le plus de passes par match (55). Moutoussamy était celui qui avait le taux de réussite le plus élevé (87%).

Dans le système mis en place face à Bordeaux, l’influence de Rongier fut proche du néant et Moutoussamy clairement pas en réussite : 41 passes réussies pour le premier, 67% de réussite pour l’autre.

2 joueurs clés depuis le début de saison qui montrent de temps à autre de belles dispositions et qui surtout, préfèrent avoir le ballon dans les pieds plutôt que de courir après. L’exemple-type de ce qu’il va falloir changer.

L’arrivée de Vahid devrait redistribuer les cartes et il ne serait pas étonnant de revoir Abdoulaye Touré au sein de ce milieu de terrain pour apporter un peu de muscle dans l’entre-jeu.

La tâche s’annonce donc ardue pour remettre Nantes à l’endroit et le temps presse, le club occupant une très inquiétante 19e place. Les tergiversations du président Kita depuis son arrivée au club pourraient bien coûter plus cher que prévu si le mariage avec Vahid ne prend pas…