Category

Après Match Équipe

Category

Pour la première de Vahid à la tête du FC Nantes, son équipe a pris l’eau à Bordeaux.

Miguel Cardoso remercié, Coach Vahid qui débarque, c’est peu dire que le président Kita passe d’un extrême à l’autre.

Entre un adepte du jeu de possession, du redoublement de passe et un coach qui mise sur le jeu physique et la capacité de son équipe à bien défendre, difficile de trouver du liant.

Comment un groupe peut-il remettre en question tout le travail effectué ces quatre derniers mois pour laisser place à une nouvelle méthode qui demande énormément d’efforts? Tel est le défi proposé aux Canaris.

Dans le rôle du sergent Hartman, Vahid Halilhodzic. 1er fait d’armes, laminer le niveau de ses joueurs en conférence de presse. Certains diront qu’il souhaite provoquer un électro-choc, d’autres qu’il se trouve déjà des excuses en cas d’échec. La vérité est sûrement entre les deux.

D’un point de vue individuel, arrêtons nous sur deux joueurs clés de l’effectif nantais. Avant le match contre Bordeaux, Rongier était le joueur qui réussissait le plus de passes par match (55). Moutoussamy était celui qui avait le taux de réussite le plus élevé (87%).

Dans le système mis en place face à Bordeaux, l’influence de Rongier fut proche du néant et Moutoussamy clairement pas en réussite : 41 passes réussies pour le premier, 67% de réussite pour l’autre.

2 joueurs clés depuis le début de saison qui montrent de temps à autre de belles dispositions et qui surtout, préfèrent avoir le ballon dans les pieds plutôt que de courir après. L’exemple-type de ce qu’il va falloir changer.

L’arrivée de Vahid devrait redistribuer les cartes et il ne serait pas étonnant de revoir Abdoulaye Touré au sein de ce milieu de terrain pour apporter un peu de muscle dans l’entre-jeu.

La tâche s’annonce donc ardue pour remettre Nantes à l’endroit et le temps presse, le club occupant une très inquiétante 19e place. Les tergiversations du président Kita depuis son arrivée au club pourraient bien coûter plus cher que prévu si le mariage avec Vahid ne prend pas…

 

Les Bordelais ont profité du flou qui règne autour du FC Nantes pour remonter au classement lors de la 9e journée de Ligue 1.

2-0 au bout de 7 minutes de jeu, il n’en fallait pas plus aux Bordelais pour passer une bonne après-midi.

Entre un chef d’oeuvre de Karamoh et une très mauvaise relance de Tatarusanu bien exploitée par Kamano, le début de match était à sens unique.

Le pénalty avant la mi-temps venait donc plier définitivement le match et les Bordelais pouvaient se contenter de gérer le score. Les Nantais n’avaient tiré que 2 fois au but en première mi-temps…

Un succès qui va faire du bien aux Girondins qui remontent à la 7e place, à 5 points de Lille et seulement 2 points de l’OM, 3ème.

 

Dans le groupe du PSG, Naples a dominé Liverpool pour la 2e journée de la Ligue des Champions.

Le match à 3 semble bel et bien lancé!

Après la victoire de Liverpool sur le PSG, le Napoli de Carlo Ancelotti recevait les joueurs de Jürgen Klopp.

Alors que la plupart des spécialistes annonçaient Liverpool comme « l’épouvantail » du groupe, les Anglais se sont fait mangés dans tous les compartiments du jeu. S’il a fallu attendre les derniers instants du match pour voir Insigne inscrire le but libérateur, les occasions ont été nombreuses au San Paolo.

Première lecture, 14 tirs à 4, la domination est là.

Mais plus inquiétant pour Liverpool, 0 tir cadré et 0 centre réussi!

Autant dire que David Ospina, titulaire dans les cages, n’a quasiment rien eu à faire…