Tag

manchester city

Browsing

Si Manchester City a régalé en début de saison, les Citizens ont du mal à retrouver le rythme en Premier League…

Dorénavant 3e du championnat, à 12 points du leader Chelsea, Manchester City a clairement fait une croix sur le titre en Angleterre.

Après l’élimination en 8ème face à Monaco, il ne reste qu’à Guardiola et Manchester City la FA Cup pour espérer décrocher un titre cette saison.

Manchester City, des entames compliquées

À la lecture des statistiques des Skyblues, un élément saute aux yeux : sur les 30 buts qu’ils ont encaissé, 1/6 l’ont été dans les 10 premières minutes. À ce petit jeu là, seul West Ham fait pire en Premier League (7).

C’est dire le handicap avec lequel peuvent partir les hommes de Guardiola. Par exemple, Chelsea, le bon élève de la classe n’en a lui encaissé aucun.

Guardiola, plus tactique que mental

Comment expliquer cela ? La préparation psychologique doit forcément entrer en compte. Antonio Conte excelle dans la capacité à mobiliser ses troupes tandis que Guardiola semble plus être un génie tactique.

Quoiqu’il en soit, il faudra corriger ça l’année prochaine pour que Guardiola prenne la pleine mesure du championnat anglais et s’adapte à l’énorme intensité qui est déployée chaque semaine sur ses pelouses.

Et non, il n’y avait pas que la Ligue des Champions hier soir, Manchester City recevait Stoke City pour le compte de la 28e journée de Premier League

Pour la 1ère fois en Premier League cette saison, les Citizens sont repartis avec un score nul et vierge. Pourtant, le club entrainé par Pep Guardiola restait sur une série de 4 victoires avec 10 buts marqués pour seulement 1 encaissé.

Mais voilà, comme cela leur est déja arrivé cette saison, les Skyblues ont pêché à la finition: sur les 12 tirs tentés, seulement 1 cadré soit le pire résultat pour Manchester City depuis que Guardiola en a pris la tête.

Les Citizens auront besoin de retrouver une certaine efficacité avant de recevoir Liverpool puis d’aller 2 fois à Londres pour défier Arsenal et Chelsea.

Après le match face à Monaco, Leroy Sané a montré qu’il était en plein progrès.

Peu à peu, il parvient à s’intégrer au schéma de Pep Guardiola. Le match de Ligue des Champions lui a clairement permis de se montrer.

Lui, c’est Leroy Sané, le joueur qui a passé en revue un tiers du onze monégasque sur le premier but de Sterling.

Et pourtant, sa saison n’est pas aussi simple qu’il n’y parait.

Depuis le début de l’année, il n’a disputé que 750 minutes, pour 2 buts marqués et 1 passe décisive.

Évidemment, c’est sa capacité de percussion qui impressionne et ses 27 dribbles réussis en témoignent.

Mais en Premier League, 155 ballons perdus, soit 32% de ses ballons joués, ça fait désordre pour un joueur recruté à prix d’or.

Il ne fait toutefois que peu de doutes quant à la capacité de progression du joueur, qui a montré hier soir que le talent était là. Surtout qu’il vient tout juste d’avoir 21 ans…