Category

Après Match Joueur

Category

Face à Southampton, Eden Hazard a de nouveau brillé avec Chelsea inscrivant un but et distribuant une passe décisive.

Depuis son excellente Coupe du Monde, Eden Hazard retrouve un excellent niveau. Finit le temps d’Antonio Conte, voici désormais l’ère Sarri. Et le Belge a l’air ravi!

Il s’éclate de nouveau dans un 4-3-3 et dispose d’une grande liberté de mouvement. Il en est déjà à son 7e but en 8 matchs, ce qui fait de lui le meilleur buteur du championnat anglais devant Harry Kane.

Face à Southampton, il a aussi délivré une passe pour Morata, sa deuxième de la saison.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir plus de stats.

Le match contre Caen a permis de revoir Luiz Gustavo dans le milieu de terrain de l’OM. Avec succès.

Avec les blessures des uns ou les suspensions des autres, Luiz Gustavo a été toujours été utilisé en défense centrale cette saison à l’OM. Et pas franchement avec réussite, en atteste le nombre de buts encaissés depuis le début de saison.

Alors qu’on sentait le Brésilien quelque peu lassé de devoir toujours dépanner à un poste qui ne lui convient pas, on a senti face à Caen une réelle envie de bien faire : c’est le joueur qui a touché le plus de ballons (91), mais aussi celui qui en a gagné le plus (8, à égalité avec Strootman et Sakai notamment). À titre de comparaison, il n’en avait joué que 62 face à Strasbourg ou 51 face à Lille.

Être au cœur du jeu lui permet d’avoir une activité beaucoup plus dense. Bien plus présent dans les duels – il en a remporté 7 face à Caen, alors qu’il n’en avait remporté que 2 face à Strasbourg – il apporte toute son expérience tactique à ses coéquipiers et offre un lien entre la défense et l’attaque.

Pour ce qui est de sa capacité à garder le ballon, il a subi 5 fautes face à Caen, soit autant que lors des 4 derniers matchs de l’OM. Il permet ainsi à l’OM de dicter le rythme du match, tout en assurant du temps à ses coéquipiers pour bien se positionner.

Alors évidemment, l’adversaire est à prendre en compte. Il n’empêche que les Caennais avaient jusque là toujours inscrit au moins 1 but en championnat (dont 2  au Parc OL) et n’était resté qu’une seule fois muet, au Parc des Princes lors de la 1ère journée.

De quoi redonner un certain équilibre à l’OM?

Kylian Mbappé a inscrit 4 buts face à l’OL. Gros plan sur les statistiques du phénomène du PSG.

8 tirs, 6 cadrés, 4 buts. Voilà comment on pourrait résumer la performance de Kylian Mbappé hier soir face à l’Olympique Lyonnais.

À partir du moment où le PSG a joué à 10, provoquant le remplacement d’Edinson Cavani, Kylian Mbappé a pris la pointe de l’attaque parisienne.

Avec une défense lyonnaise aux aboies et un Neymar distributeur de caviars, la vitesse du natif de Bondy a fait des merveilles. S’il inscrit 4 buts en moins de quinze minutes, n’oublions pas qu’il rate 2 énormes occasions face à Lopes.

Et c’est bien là que les chiffres impressionnent. Il a manqué d’efficacité dans un match où il inscrit un quadruplé.

Face à Nice la semaine dernière, il avait déjà multiplié les mauvais choix et avait manqué de précision dans le dernier geste. Mais comme il le dit lui-même, l’important pour un attaquant est de se créer des occasions.

Désormais meilleur buteur en Ligue 1 avec 8 réalisations en 5 matchs joués, il est bien parti pour exploser son record de buts sur une saison (15 avec Monaco) même si, comme le PSG, c’est en ligue des Champions qu’il sera le plus attendu.

Sur le banc face à Nice, Tuchel sait que la condition de son petit italien est très fragile. Étincelant face à Belgrade, Verratti semble retrouver la forme.

Si Neymar a évidemment attiré la lumière après son triplé – retrouvez les détails de son match exceptionnel ici – Marco Verratti a, dans son registre, lui aussi illuminé la rencontre.

Déjà face à Reims, on l’avait senti très performant du début à la fin du match (136 ballons joués, 115 passes réussies, 3 tacles réussis) mais hier soir, il était encore au dessus :

  • 152 ballons joués
  • 120 passes réussies
  • 9 tacles réussis
  • 14/18 duels gagnés

Des statistiques incroyables dues aussi en partie à la faiblesse de l’adversaire mais rappelons tout de même que cette équipe était parvenue à accrocher Naples lors de la 1ère journée.

Si sa volonté de récupérer le ballon à chaque instant a impressionné, c’est surtout sa faculté à répéter les efforts pour le collectif qui laissent espérer des jours heureux pour le PSG. Tant que les blessures le laissent tranquille…

Un Neymar de gala a permis au PSG de s’imposer largement face à l’Étoile rouge de Belgrade.

6-1. Si ce score évoque de mauvais souvenir aux supporters parisiens, il est beaucoup plus agréable pour leur numéro 10 parisien, Neymar.

Auteur de 2 coup-francs sublimes dans chaque lucarne du goal adverse, il a su ponctué sa prestation de gestes de classe et d’une activité importante.

Il a remporté 15 duels sur les 21 qu’il a disputé, preuve de sa volonté de faire la différence. Rajoutez à cela ses 7 tirs cadrés – on rappellera pour l’anecdote qu’il vient d’établir le record en Ligue 1 pour la saison 2018/2019 avec 5 tirs cadrés face à Nice – et vous comprendrez l’étendue de sa performance.

Qui plus est, il n’a comme d’habitude pas été ménagé avec 8 fautes subies, dont 4 dans les 30 mètres adverses et notamment les 2 où il marque sur coup-franc.

Enfin, cette position de numéro 10 semble parfaitement lui convenir puisque c’est le deuxième joueur du match à avoir effectué le plus de passes vers l’avant (24) et le premier à avoir gagné des ballons en zone d’attaque.

Alors, aura-t-on le droit de voir un nouveau Neymar cette saison?

 

L’Atletico a parfaitement entamé sa phase de poules avec 2 victoires en 2 rencontres. Et Griezmann est toujours autant impliqué.

Deuxième match, deuxième victoire pour l’Atletico! Après Monaco, c’est Bruges qui a subit les foudres des joueurs du Cholo, avec à leur tête un Antoine Griezmann de gala. 2 buts à son actif et largement impliqué dans le 3e but, le Français a réalisé un excellent match.

C’est notamment le joueur qui a cadré le plus de tirs du match (4).

S’il n’a gagné que 5 de ses 14 duels, il n’a jamais rechigné – comme à son habitude – à faire le pressing et a permis à son équipe de sortir proprement le ballon, en réussissant notamment 24 passes dans les 30 mètres adverses.

Reste désormais à affronter le Borussia Dortmund, dans ce qui s’annonce comme une finale aller-retour pour la première place du groupe!

Le Real Madrid a perdu hier en Russie, et Benzema a encore déçu. Explications.

On entendait depuis le début de saison que le départ de Cristiano Ronaldo n’aurait que peu d’incidence au sein du Real Madrid, que ses coéquipiers se sentiraient même libérés.

Depuis quelques semaines, il n’en est rien.

Un symbole est tout trouvé, le Français Karim Benzema. Fidèle adjoint du Portugais pendant de longues années, il se retrouve dorénavant à la pointe de l’attaque, et son match hier symbolise ses difficultés actuelles.

En effet, il n’a remporté qu’un seul des 9 duels qu’il a disputé! Trop peu pour un attaquant du Real.

parmi ses partenaires, c’est pas beaucoup mieux… Asensio en a remporté 2/7, tandis que Vasquez en a lui remporté 4/10

L’Olympique Lyonnais a réussi à revenir au score hier soir face au Shaktar. Un match où Memphis Depay s’est particulièrement distingué.

Entré en jeu à la 63e minute après un match très pauvre pour Bertrand Traoré, Memphis Depay a semblé réveiller ses partenaires.

En moins de 30 minutes passées sur le terrain, il est le joueur qui a réussi le plus de dribbles et qui a permis aux Lyonnais de se créer des occasions avec ses 4 passes avant un tir.

Un OL à réaction, comme trop souvent depuis plusieurs saisons, mais qu parvient néanmoins à prendre un point face à une bonne équipe ukrainienne. Qui plus est dans un stade vide, l’essentiel est sauf et Lyon reste largement en course pour la qualification en huitième.